Accueil Forums Sécurité Taquets d'échelle Répondre à : Taquets d'échelle

Pierrard Gilbert
Post count: 0

Il est intéressant de lire la publication du CNAC concernant les taquets d’échelle. P-construction N°3 « échafaudages sur taquets d’échelles ».

Au paragraphe 2.1.4, le CNAC mentionne clairement qu’il est interdit de soumettre un échafaudage sur taquets d’échelles à des sollicitations pour lesquels il n’est pas prévu. En particulier, il ne peut pas servir comme dispositif de recueil en pied de versant de toiture, il ne peut pas servir de support à d’autres échafaudages et il ne peut être bâché.
De plus, les taquets d’échelles présentent des risques très particuliers souvent méconnus ou sous-estimés. Il s’agit notamment des dangers :

·de renversement de l’ensemble lorsque le plancher de travail est établi à une hauteur insuffisante et lorsque le centre de gravité de l’ensemble n’est plus à l’aplomb de sa base de sustentation.

·de surcharge de l’échelle d’appui (poids mort de l’échafaudage, la présence d’un, voire de deux hommes et d’un peu de matériau), alors qu’une échelle normalisée n’est prévue que pour supporter le poids d’un seul homme à la fois

·de surcharge de l’échelle d’appui due au moment de flexion supplémentaire induit par l’effet de bras de levier que représente le taquet d’échelle par rapport à une mise en charge classique de l’échelle.

Le plancher de travail est également soumis aux même règles que pour le plancher d’un échafaudage courant.(espace entre mur et plancher, plinthe, lisse suprérieure et lisse intermédiaire… Et il est souvent très difficile de respecter ces différentes règles avec les taquets d’échelles.